Les Gorges de l’Allier

Les gorges de l’Allier sont un endroit magnifique et sauvage à visiter. Le paysage est composé de hautes falaises, de rivières sinueuses et de forêts denses. C’est un paradis pour les amoureux de la nature et les aventuriers. Il y a beaucoup à faire dans les gorges, comme des randonnées, du canoë-kayak, de l’escalade et plus encore. Les vues sont spectaculaires et il y a un sentiment d’être totalement isolé du reste du monde. Si vous cherchez un endroit pour vous évader et vous reconnecter avec la nature, les gorges de l’Allier sont parfaites pour vous.

Une peu de géographie

L’Allier est une rivière qui coule au centre de la France. Elle parcourt une grande partie de l’Auvergne puisque passe par la Haute-Loire, Le Puy-de-Dôme et l’Allier. Seul le Cantal est ignoré par cette superbe rivière qui se trouve être un affluent de la Loire. Elle est délimitée par plusieurs massifs montagneux dont les monts de Cévennes au sud ; par les massifs de la Margeride, du Cantal, du Cézallier, des monts Dore et des monts Dômes à l’ouest et enfin les massifs du Devès, du Livradois, du Forez et des Bois noirs à l’est.

Longue de 420,7 km, souvent envahie par les touristes en mal de nature et d’aventure, elle reste encore sauvage sur une partie de son parcours, ce qui favorise la conservation de sa faune unique, en particulier au niveau des oiseaux.

Avec une pente importante par endroit, c’est une rivière à la dynamique active. Elle présente des rives en transformation permanente : certaines s’érodent tandis que d’autres voient se déposer des sédiments qui le remodèlent.

La nature et l’environnement

L’Allier a modelé avec le temps la nature qui l’entoure. La vallée est profonde par endroit et la rend difficile d’accès. Le patrimoine culturel et historique est riche et intéressant à découvrir. La vallée est traversée par l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle et la rivière est l’une des rares a encore accueillir des saumons sauvages. Une ligne de chemin de fer, qui va de Clermont-Ferrand à Nîmes, s’y engouffre sur 67 km et est dotée de pas moins de 51 tunnels et 16 viaducs, qui datent tous du XIXème siècle.

Différents villages ponctuent la route qui la borde sur une partie de son parcours. En dehors du train, le meilleur moyen de la découvrir réside dans la possibilité d’y faire du rafting ou du canoë. Et si vous aimez les histoires locales, vous pourrez vous plonger dans celle de la bête du Gévaudan, dans les récits de Robert Louis Stevenson et bien d’autres encore, tant le patrimoine local est source d’inspiration.

Le tourisme

L’Allier est bordé à la fois de curiosités naturelles ou créées par l’homme. Si le Tertre basaltique de Saint-Arcons-d’Allier est parfaitement naturel, châteaux, demeures et églises ont été construits par l’homme au gré des siècles. Ainsi, le château féodal et sa chapelle castrale à Saint-Ilpize, datant du XVIème siècle, l’abbaye bénédictine de Lavoûte-Chilhac, l’abbaye de Chanteuges et la chapelle de Saint-Marie-des-Chazes sont autant de sites à découvrir. Les villages de Arlempdes, Blesle, Lavaudieu et Pradelles ne sont pas à négliger non plus, car classés parmi les plus beaux villages de France. Et si l’histoire locale vous passionne, vous pourrez vous arrêter au musée de la Paléontologie du mont Mouchet, au château de Lafayette, au musée de la Bête du Gévaudan à Saugues ou à l’hôtel de la Dentelle de Brioude.

Les activités sportives

Il y en a pour tous les goûts : randonnée, rafting, canyoning, escalade, tubing, vélo, pêche, … Que vous préfériez rester au sec ou finir dans l’eau, que vous soyez jeune ou plus âgé, vous allez trouver l’activité qui vous conviendra dans un cadre naturel superbe. Ainsi de nombreuses randonnées sont possibles sur les sentiers qui bordent les gorges de l’Allier, la plus belle étant la randonnée des Sources et gorges de l’Allier. Près de 190 km sont à parcourir en environ 11 jours de marche sont à prévoir pour aller du fond de la vallée aux plateaux du Gévaudan et du Velay.

Et si le sport ne vous tente pas, vous pouvez vous initier à des techniques artisanales telle que le torinage ou l’orpaillage. Si le torinage vous offre la possibilité de partir les mains pleines d’un tabouret ou d’une chaise, l’orpaillage ne vous garantira pas de repartir riche et célèbre… mais sait-on jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.