Le lac Chambon

Qui n’a pas vu les cartes postales portant la mention « Le lac Chambon dans son écrin de verdure ». Datant d’il y a déjà quelques années, ces cartes postales ne sont qu’un pâle reflet de la réalité. La nature luxuriante qui entoure le lac offre un véritable écrin à son eau bleue. Formé après l’éruption du volcan du Tartaret, il y a environ 8000 ans, le lac Chambon est un lac de barrage volcanique qui s’étale sur 60 hectares. Sa profondeur ne dépasse pas les 6 mètres et il offre la particularité de présenter de nombreux îlots.

Au cœur d’un cirque de montagne, niché entre le Massif du Sancy, la vallée de Chaufedour et Murol, le lac Chambon a été aménagé ces dernières années pour la baignade grâce à ses deux plages : les plages Chambon et Murol. Si la baignade est une des activités majeures de l’été, d’autres activités nautiques, comme le pédalo, le canoë, le kayak ou le dériveur, y sont aussi pratiquées.

 

Les plages offrent de nombreuses activités pour petits et grands : aires de jeux avec toboggans, balançoires, ponts suspendus, tyrolienne, pataugeoire et même la pétanque. Si les activités d’eau ne vous tentent pas, la Voie Verte vous tend les bras. 4,5 km de promenade à pied ou à vélo vous font longer la rive du lac sur un sentier qui présente des portions sur pilotis. Différents pontons d’observation permettront aux amoureux de la nature de découvrir amphibiens, serpents et poissons.

Si vous trouvez la promenade trop courte, vous pouvez aussi opter pour une belle randonnée d’environ 2h 30 qui vous amènera à la dent du Marais. Le point de vue vous fera découvrir le lac en vue plongeante, le Sancy et Murol. Et si vous êtes très courageux, poussez jusqu’au volcan du Tartaret. Cela ne vous prolongera la randonnée que de 30 petites minutes.

 

Il est clair que le lac Chambon est plutôt destiné aux vacances en famille mais le site offre quelques surprises supplémentaires. Tôt le matin ou le soir, au coucher du soleil, des montgolfières passent au-dessus du lac. N’hésitez pas à vous renseigner pour vous inscrire dans une petite croisière de découverte du lac, vu du ciel.

Et si vous aimez le poisson d’eau douce, vous pourrez taquiner le poisson, le lac étant un site de pêche de deuxième catégorie.

Si vous aimez varier les plaisirs, le site est accessible toute l’année et donc en hiver. Si les plaisirs nautiques y sont délaissés, les promenades à pied ou en raquettes y sont toujours possibles, sauf en cas de fort enneigement. Si vous n’êtes pas familiarisés avec la région, n’hésitez pas à vous faire accompagner et renseignez vous à l’office du tourisme de Sancy. Les bords de falaise peuvent être dangereux en cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.